Un concept innovant : l’onde sonore et vous…

Les-mysteres-de-la-voix-humaine

  • Les sons de notre environnement ne stimulent pas seulement nos tympans. Toutes les parties de notre corps sont susceptibles d’être mobilisées en fonction de la hauteur et du timbre de ces sons. Certaines parties du corps résonnent plus que d’autres selon les caractéristiques du son.
    Apprendre à ressentir et prendre conscience de ces résonances, et plus particulièrement celles provoquées par une voix chantée, est une porte essentielle vers le développement d’autres dimensions subtiles de notre être.
    Par l’exploitation de la voix chantée et de la vibration qu’elle génère, nous avons la possibilité de dissiper des blocages émotionnels et de stimuler nos potentiels.
  • On savait que la musique permettait de se relaxer mais nous n’avions pas encore d’explication scientifique sur ce phénomène. Une équipe de chercheurs de l’Université McGill au Québec a donc mené des recherches sur les bienfaits de la musique et la diminution du stress. Elle a découvert que celle-ci accroît la motivation et le plaisir, diminue le stress et renforce le système immunitaire. Le cerveau lui-même va entrer en vibration.
  • Sous l’action de ces mêmes vibrations l’hypophyse et l’hypothalamus libèrent des endorphines. Ces substances sont reconnues médicalement pour leur capacité à soulager le stress et la douleur, provoquer des états euphorisants et booster la confiance en soi. Elles favorisent la fluidité neurobiologique, aident à évacuer les émotions néfastes et les mauvaises pensées.
  • En analysant plus de 400 documents et études, l’équipe de chercheurs de l’Université McGill a découvert les bienfaits de la musique et la diminution du stress qu’elle induit. L’onde sonore accroît la motivation et le plaisir, diminue le stress, renforce le système immunitaire et booste la confiance en soi.

Mais par quels processus neuronaux une mélodie peut-elle stimuler nos émotions ? Les oreilles captent les sons via l’air ambiant puis les transforment en influx nerveux.
Puis des réseaux distincts du système nerveux central réagissent à l’écoute musicale et au style de musique.

Stéphanie Khalfa, chercheuse CNRS au Laboratoire de neurophysiologie et neuropsychologie de l’Inserm, à Marseille, examine les réponses physiologiques du corps humain aux différentes musiques chez l’homme : « Des changements apparaissent très tôt, une à trois secondes après le début de l’écoute. Les muscles zygomatiques au niveau des pommettes faciales s’activent, la pression sanguine varie et on observe une micro-transpiration au niveau des paumes des mains », explique-t-elle.

Votre cerveau va entrer en vibration et sous l’action de celles çi,  la glande pituitaire ou hypophyse, ainsi que l’hypothalamus, vont libérer des endorphines et des enképhalines.
Ces substances sont reconnues médicalement pour leur capacité à soulager le stress et la douleur, provoquer des états euphorisants, réguler la tension.

Laisser un commentaire